C'est facile
de s'inscrire !

Étudiez à votre rythme.
Un horaire flexible.

Inscrivez-vous ici

NOTRE MISSION

Notre mission est de former les meilleurs professionnels en massothérapie ainsi qu’en orthothérapie et de les guider durant leur carrière au moyen de formations de nouvelle génération les plus appliquées chez les professionnels performants en clinique. Nous déployons tous nos efforts pour outiller et préparer nos étudiants, provenant de divers milieux et groupes d’âge, à être les plus compétents et à offrir en tout temps des soins efficaces de grande qualité à la communauté.

Témoignage suivant
Gabriel Guguy

Notre histoire

Après avoir créé la première clinique de massothérapie au Québec en 1964 et riche d’une formation européenne de masso-kinésithérapeute, Yves Paré fonde en 1976 l’Académie de massage scientifique au cœur du Québec, à Drummondville. Sa fille Huguette le rejoint en 1979, d’abord comme élève, ensuite comme professeur et directrice. Les mœurs faisant époque, ils font face aux difficultés de pionniers qui, dans le cas de la massothérapie, furent de taille.

L’absence quasi totale de massage à volet thérapeutique dans l’industrie lance l’AMS dans ce qui deviendra une véritable mission : celle de faire connaître et reconnaître la massothérapie et l’orthothérapie au Québec ainsi que leurs bienfaits thérapeutiques.

Premier collège structuré
de massothérapie au Québec

Monsieur Paré a su dès le départ que la reconnaissance de la profession passerait par la création d’une formation structurée de qualité. En proposant des programmes construits avec rigueur et méthodologie, l’Académie a toujours eu pour objectif de transmettre les meilleures techniques pour former des massothérapeutes professionnels efficaces.

Et, en parallèle, l’Académie de massage scientifique n’a ménagé aucun effort au fil des ans pour faire connaître cette merveilleuse profession à la population : émissions de télévision, de radio, conférences de toutes sortes, création de deux associations professionnelles d’avant-garde, etc. Les meilleurs atouts restent toutefois, et de loin, la qualité des soins et les résultats obtenus en clinique qui ont fait grandir la popularité de la profession.

L’engouement augmente dans les années 80-90 et la profession obtient finalement ses lettres de noblesse laissant place à un intérêt croissant de la population envers des soins naturels grâce à ses nombreux diplômés répartis à travers la province.

Avec ses 8 campus au Québec et 
son excellente réputation, l’Académie 
s’est hissée au sommet des collèges
spécialisés en médecines alternatives.

En 1997, l’Académie met en œuvre son plan d’expansion et ouvre ses portes à Terrebonne puis, en 2001, à Laval. En 2003, c’est au tour du campus de Brossard et en 2004, Québec et Sherbrooke.

C’est en 2010 que l’Académie arrive à Montréal pour faire une fois de plus la démonstration qu’il y avait un besoin de professionnels qualifiés sur ce territoire. Par ailleurs, le campus de Montréal devient rapidement une véritable plaque tournante pour les étudiants provenant d’autres provinces canadiennes et d’Europe.

En septembre 2014, l’Académie procède avec grand succès au lancement de sa formation innovante en ligne, en apprentissage inversé, de calibre international.

En 2017, après des demandes incessantes de personnes désireuses de devenir massothérapeutes à Trois-Rivières, l’ouverture d’un nouveau campus est officialisée.

Étant donné les changements démographiques et la tendance du public à s’orienter davantage vers des soins naturels, l’avenir s’annonce plus qu’excellent pour la profession!

Et parions que d’autres campus verront le jour sous peu!

 

Quelques mots d’histoire sur l’orthothérapie

L’orthothérapie a été créée au début des années 1970 par un orthopédiste américain, le Dr Arthur Michele. Il l’a d’abord conçue comme une méthode préventive d’autotraitement, destinée à redresser la posture de ses jeunes patients, à combattre leurs déséquilibres musculaires et à leur éviter des chirurgies. Un de ses assistants, Arne Nicholayson y a ajouté le massage suédois et des exercices passifs prodigués par le thérapeute. L’approche a été introduite au Québec en 1975 par Yves Paré, masso-kinésithérapeutes avec l’autorisation et le soutien de Dr Arthur Michele. À cette époque, M. Paré développe divers protocoles de traitement. Depuis, l’orthothérapie a continué d’évoluer avec les avancées de l’Académie de Massage Scientifique.

  • Montréal
  • Québec
  • Laval
  • Brossard
  • Sherbrooke
  • Terrebonne
  • Drummondville
  • Trois-Rivières

Globe terrestre

ÉTUDIANTS
INTERNATIONAUX