Pourquoi de plus en plus d'école à travers le monde se tournent vers l'apprentissage inversé? — Académie de Massage Scientifique

Pourquoi de plus en plus d’école à travers le monde se tournent vers l’apprentissage inversé?

6 octobre 2020

Dans les dernières années, l’apprentissage inversé (« flip learning » en anglais) a attiré l’attention de plusieurs chercheurs du domaine de l’éducation. Ces derniers ont alors réalisé des études poussées sur le sujet. Ils ont ainsi révélé les bienfaits de l’implantation de cette approche pédagogique dans les classes du primaire, du secondaire et de l’université.

 

Assimilation de la matière plus efficace grâce à l’apprentissage inversé

Grâce à l’adoption de méthodes d’apprentissage inversé, l’étudiant apprend plus en profondeur et retient mieux les notions. Pourquoi? Parce qu’il s’approprie réellement le processus d’apprentissage et parce qu’il reçoit des rétroactions fréquentes de son enseignant.

 

Taxonomie de Bloom

Cela s’explique par le fait que les méthodes d’apprentissage inversé suivent mieux le processus cognitif de l’apprentissage que l’enseignement traditionnel. Pour bien comprendre cela, analysons quelque peu la taxonomie de Bloom, un modèle pédagogique classifiant les niveaux d’acquisition des connaissances ayant été élaboré par Benjamin Bloom et 34 autres universitaires :

Selon cette pyramide, chacun des niveaux de pensée que nous utilisons quand nous apprenons se construit sur la base de celui qui le précède. Il est donc indispensable de maîtriser les compétences des premiers niveaux avant d’utiliser efficacement celles des niveaux supérieurs.

Au regard de l’utilisation des niveaux de pensée lors de l’apprentissage, le modèle d’enseignement traditionnel nécessite 3 étapes pour qu’un apprentissage soit complet.

Au regard de l’utilisation des niveaux de pensée lors de l’apprentissage, dans un classe inversée, l’apprentissage peut se dérouler en 2 étapes seulement.

En fait, en se collant mieux à son processus d’apprentissage, les méthodes pédagogiques inversées permettent à l’élève :

  • d’être proactif tout au long de son processus d’apprentissage;
  • de bénéficier du support de son enseignant à des moments clés.

Autrement dit, l’apprentissage est beaucoup plus efficace et beaucoup plus rapide!

 

Une étude concluante

Des élèves d’une école secondaire américaine ont participé à une étude dans laquelle des chercheurs ont comparé l’apprentissage inversé à l’enseignement traditionnel. Après quelques mois, ils ont constaté d’impressionnantes améliorations académiques.

  • Les étudiants ayant été exposés à l’apprentissage inversé ont obtenu un GPA (indicateur du succès académique) de 3.2/4 en mathématiques. Cela correspond à une moyenne de B. De leur côté, les étudiants qui ont reçu un enseignement traditionnel ont obtenu un GPA de 2.52/4. Cela équivaut à une moyenne C+.
  • Le pourcentage d’étudiants ayant obtenu une note de A en mathématiques était de 50% dans la classe exposée à la méthode d’apprentissage inversé. Ce pourcentage n’était que de 39% dans la classe ayant reçu un enseignement traditionnel.

 

Plus d’interaction grâce aux méthodes d’apprentissage inversé

L’approche pédagogique de l’apprentissage inversé offre plus d’occasions aux élèves d’interagir les uns avec les autres. En fait, avec les conseils de leurs enseignants, les élèves collaborent pour résoudre des problèmes complexes et pour appliquer de nouveaux concepts. En s’entraidant, ils se construisent une communauté d’apprentissage très tissée. Cela constitue alors un facteur motivationnel non négligeable.

 

Augmentation importante de l’engagement et de la participation

Une recherche exécutée de 2011 à 2013 auprès d’étudiants en pharmacie d’une Université américaine a démontré que la majorité des étudiants (89,5%) préfère le modèle de la classe inversée au modèle traditionnel.

Les étudiants des cohortes visées ont remarqué une hausse notable (5,1%) de leurs résultats académiques. Toutefois, ils considèrent surtout que la classe inversée a augmenté :

  • la qualité de leurs discussions;
  • leur motivation/engagement;
  • leur sentiment de confiance.

 

Réduction du décrochage scolaire grâce à l’apprentissage inversé

Des chercheurs ont réalisé une étude dans une école secondaire d’un milieu défavorisé située près de Détroit. Ils ont réussi à y prouver que la classe inversée peut avoir un impact positif sur le décrochage scolaire. Plus précisément, à la suite de l’implantation de ce nouveau modèle pédagogique, ils ont observés cela :

  • Le taux de réussite des étudiants à risque de l’école a considérablement augmenté.
  • La présence en classe est devenue plus assidue.
  • Les problèmes de discipline ont diminué.

En répondant mieux aux besoins des élèves, le modèle d’apprentissage inversé leur permet de mieux apprendre. Par conséquent, leurs résultats s’améliorent et cela les motive à rester sur les bancs d’école. Les statistiques suivantes démontrent justement que la classe inversée a eu un impact significatif sur les résultats des élèves (comparé à l’année précédente où le modèle d’enseignement traditionnel était appliqué).

 

Bref, au 21e siècle, avec toutes les technologies de l’information et de la communication auxquelles nous avons accès, être assis en classe toute la journée à écouter un enseignant est désormais chose du passé. Ainsi, de plus en plus d’écoles à travers le monde se tournent vers l’apprentissage inversé ayant clairement des résultats fort intéressants. Évidemment, l’Académie de massage scientifique ne fait pas exception à la règle: voyez comment nous adaptons ce modèle pédagogique à notre réalité!

 

Partager cet article
Retour au blogue
Partager cet article
Articles récents