Prix des formations : étudier la massothérapie au Québec, est-ce vraiment plus cher ? — Académie de Massage Scientifique
prix des formations (Image : Freepik / www.freepik.com)

Prix des formations : étudier la massothérapie au Québec, est-ce vraiment plus cher ?

Carrière
27 avril 2017

Voilà une grande question. Quel est le prix des formations en massothérapie ?

Certains ont parfois l’impression que cela coûte plus cher d’étudier ce domaine au Québec. Mais est-ce vraiment plus cher ici que dans le reste du Canada ou aux États-Unis ?

Pour répondre à ce questionnement, nous avons décidé d’effectuer notre propre petite enquête. Nous avons donc rassemblé des données de ces trois régions géographiques : 21 écoles aux États-Unis, 13 au Canada et 22 au Québec.

Ensuite, nous avons calculé la moyenne des prix, du nombre d’heures de formations offertes par les différentes écoles de massothérapie et le taux horaire, c’est-à-dire le coût par heure de cours. Nous avons ainsi pu comparer les différentes offres.

Bien entendu, cette petite étude n’est pas exhaustive ! Loin de là ! Mais elle nous donne une bonne idée de la réalité du marché.
Voici donc les résultats :

 

Un peu moins de 10 $ l’heure pour étudier la massothérapie

prix formation

 

Comme vous pouvez le constater dans l’infographie présentée ci-dessus, la moyenne des prix pour la formation en massothérapie au Canada, incluant le Québec, est d’un peu moins de 10 $ l’heure : respectivement 9,96 $/h pour les écoles québécoises et 9,99 $/h pour les établissements des autres provinces canadiennes.

La formation en massothérapie au Québec est donc en fait la moins chère dans le marché nord-américain !

Pour comparaison, aux États-Unis, cela monte jusqu’à 15,79 $ US, c’est-à-dire près de 21 $ CAN/h, soit plus du double du prix qu’en sol canadien. Et ce n’est qu’une moyenne, car le marché américain est très vaste et très variable. En effet, certains collèges états-uniens proposent des programmes qui coûtent jusqu’à 30 000 $ pour un an de formation.

 

Que cachent ces différences de prix ?

Logiquement, on se dit que les prix devraient davantage se ressembler, étant donné qu’il s’agit du même produit, c’est-à-dire un programme de formation pour devenir massothérapeute.

Toutefois, ce n’est malheureusement pas aussi simple ! Comparer le prix des différentes options de formation implique en effet plusieurs variables.

Voici donc 3 points importants à considérer pour mieux comprendre les différences de prix :

 

1. Étudier oui ! Mais combien de temps ?

Il n’y a pas de règles universelles concernant la profession de massothérapeute. Chaque région, province ou pays possède son propre réseau et ses propres normes. Par exemple, devenir un massothérapeute en Ontario ne signifie pas la même chose que le devenir au Québec.

En fait, c’est surtout le nombre d’heures de formation obligatoire qui varie. Et cela affecte bien évidemment le prix de la formation : plus il y a d’heures de cours, plus le prix sera élevé !

AU QUÉBEC
Le gouvernement québécois ne régit pas le domaine de la massothérapie. Ce sont donc les différentes associations de massothérapeutes qui encadrent la profession.

Ainsi, selon ces associations (Mon réseau plus ou l’Association des Massothérapeutes du Québec, par exemple), il faut l’équivalent d’un minimum de 400 h de formation pour pouvoir pratiquer la massothérapie au Québec.

Et pour être considéré comme un massothérapeute avancé ou spécialisé  — la terminologie varie selon les regroupements —, on parle en moyenne de 600 h de formation supplémentaire, pour un total général d’environ 1000 h.

EN ONTARIO
À titre comparatif, en Ontario et dans certaines autres provinces du Canada, le Canadian Massage Therapist Alliance recommande plutôt un minimum de 2200 h de formation. Il s’agit donc du double d’heures qu’au Québec !

Les massothérapeutes diplômés de ces programmes peuvent toutefois poser des diagnostics de santé, ce qui n’est pas le cas pour les massothérapeutes avancés québécois.

AUX ÉTATS-UNIS
Chez nos voisins du Sud, les États ont mis en place des lois concernant la pratique de la massothérapie.

Selon les différentes régions, en moyenne, le minimum d’heures de formation requis pour être massothérapeute varie entre 500 et 750.

 

2. Et la spécialisation ? Un ajout incontournable

Une fois que l’on connaît les différentes normes pour pratiquer la massothérapie, il faut se poser la question de la spécialisation. Est-ce que je veux donner des massages de relaxation ? Ou est-ce que je souhaite plutôt me spécialiser : en massage pour les sportifs, pour les femmes enceintes ou en oncologie massage par exemple ?

Et sachez que vous spécialiser est vraiment un plus pour votre carrière. Vous pourrez vous démarquer de vos compétiteurs. Et vous aurez ainsi fort probablement davantage de clients réguliers, et donc de meilleurs revenus !

C’est donc seulement une fois que vous aurez choisi votre spécialité que vous pourrez aller comparer le prix des diverses écoles.

Pourquoi ? Parce que chaque école offre des parcours différents et des spécialisations différentes. Et les prix varient selon la complexité et la variété de leurs programmes, ce qui est bien normal.

Comme le dit le proverbe : on ne compare pas des pommes avec des oranges ! C’est donc la même chose avec les écoles : on doit comparer des offres semblables.

 

3. Payez pour de la qualité !

Bon, ça y est, j’ai deux pommes devant moi. Pourtant, d’un côté se trouve un beau fruit rouge et juteux et, de l’autre, un fruit raboteux qui semble beaucoup moins frais. Qu’est-ce qui les différencie ? La qualité !

Deux programmes similaires ne valent pas nécessairement la même chose ! Ces éléments peuvent en effet grandement varier d’un établissement à l’autre :

  • La richesse du contenu qui vous sera enseigné ;
  • La qualité des outils que vous aurez à votre disposition ;
  • L’état des locaux de formation ;
  • L’expertise du personnel enseignant.

Et oui, bien évidemment, le prix peut refléter ces différences ! À vous de voir si les quelques sous de plus valent la peine d’être investis dans votre avenir, selon vos objectifs de carrière et vos désirs professionnels.

Et comment vérifier les différentes qualités des écoles ?

  • Allez sur place et visitez les locaux ;
  • Rencontrez le personnel ;
  • Lisez la description détaillée des contenus de cours ;
  • Faites un stage d’un jour ;
  • Vérifier les partenariats de l’école avec des centres de recherches ;
  • etc.

Vous pouvez aller voir d’autres astuces dans l’article intitulé 8 questions essentielles pour choisir une école de massothérapie professionnelle et de bonne réputation.

 

Alors, combien coûtera votre formation en massothérapie ? Il n’y a pas de réponse toute prête. C’est à vous de magasiner, de comparer et de trouver l’école parfaite pour vous, selon vos besoins.

Bon magasinage !

 

Sources :
Mon réseau plus
Association des massothérapeutes du Québec
Massothérapie Québec
Canadian Massage Therapist Alliance
American Massage Therapy Association
Massage therapy Schools Information

Articles sur le même sujet :
8 questions essentielles pour choisir une école de massothérapie professionnelle et de bonne réputation
Devriez-vous choisir une association professionnelle avant une école de massothérapie ?

Partager cet article
Retour au blogue
Partager cet article
Articles récents